Défiscalisation immobilière : des solutions pour tous les logements

Si vous avez quelques euros à dépenser, la réduction impôt achat immobilier devrait vous satisfaire. En fonction des dispositifs, plusieurs pourcentages sont à envisager, mais il n’existe pas une solution miraculeuse. Il est nécessaire d’identifier vos besoins afin de jeter votre dévolu sur la loi défiscalisation la plus adéquate. Nous vous proposons un rapide tour d’horizon pour vous épauler dans votre recherche.

Est-il possible de défiscaliser avec une habitation principale ?

Généralement, les Français se demandent comment défiscaliser dans l’immobilier en envisageant un investissement dans les meilleurs délais. Pourtant, votre maison peut aussi être une solution réjouissante afin de bénéficier d’un dispositif de défiscalisation immobilier ancien ou neuf si votre logement a fait l’objet d’un programme. Dans tous les cas, deux avantages fiscaux sont disponibles :

  • Le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) permet d’améliorer les performances de votre demeure
  • Le Crédit d’Impôt dédié aux équipements pour les personnes handicapées ou les seniors

A chaque fois, des conditions importantes sont à suivre, mais pour le CITE, ce bien immobilier défiscalisation est réjouissant grâce à un taux unique de 30 %. En ce qui concerne les personnes à mobilité réduite, le pourcentage appliqué n’excède pas 25 % et il est calculé en fonction des dépenses.

Défiscaliser avec la loi Pinel

Défiscalisation immobilière

En vous attardant sur une loi de défiscalisation immobilière, vous ne pouvez pas passer à côté de ce dispositif. Reporté à plusieurs reprises, il a l’avantage d’être assez souple au niveau des réductions, mais deux cas de figure sont à envisager. Pour un investissement immobilier défiscalisation en métropole :

  • 12 % pour une location sur 6 ans
  • 18 % pour une période de 9 ans
  • 21 % pour une mise en location de 12 ans

Il est également possible avec cette défiscalisation Pinel d’opter pour une acquisition en outre-mer, ce qui est plus avantageux au vu des pourcentages. Ils sont respectivement de 23, 29 et 32 %. Le gain est donc significatif.

Les solutions à envisager pour un bien immobilier neuf

La défiscalisation immo est largement dominée par le dispositif Pinel qui a remplacé la loi Duflot, il est d’ailleurs régulièrement mis en avant. Ce n’est toutefois pas le seul à vous apporter une si grande satisfaction. Vous avez décidé d’opter pour un programme neuf idéalement situé, vous pouvez envisager la loi Censi-Bouvard qui est idéale pour les résidences de services. Ces dernières concernent :

  • Les étudiants
  • Les personnes handicapées ou médicalisées
  • Les centres d’affaires
  • Les établissements liés au tourisme
  • Les foyers de vie ou l’accueil de vie

Il est tout de même judicieux de se dépêcher concernant cette défiscalisation immobilier neuf, car le dispositif est en vigueur jusqu’au 31 Décembre 2017. Contrairement à la loi Pinel, il n’a pas encore fait l’objet d’une prolongation. Ce concept qui a remplacé la loi Scellier vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 11 % si la location est proposée sur 9 ans. Le dispositif fiscal immobilier est calculé sur le prix du logement et le montant ne doit pas dépasser 300 000 euros.

Les lois Pinel et Girardin pour l’outre-mer

Loi pinel

La métropole n’est pas la seule à être compatible avec une loi de défiscalisation. Comme nous avons pu le voir au préalable, le dispositif porté par Sylvia Pinel comble les attentes pour un appartement défiscalisation dans ces territoires. Toutefois, la loi Girardin peut également vous combler, car le taux de réduction fiscale est en mesure d’atteindre 50 %. Certes, le pourcentage n’est pas fixe, il est impacté par :

  • La nature de l’investissement immobilier
  • La date de l’achat de ce bien
  • La date dédiée à la délivrance du permis de construire

Avec l’outre-mer, vous avez un second avantage grâce à cette défiscalisation achat appartement puisque vous jouissez d’un environnement touristique. Vous n’aurez aucune difficulté pour trouver un locataire.

Les statuts LMNP et LMP

Si vous êtes un loueur meublé non professionnel, ce statut de défiscalisation appartement a les moyens d’attirer votre attention. L’abattement forfaitaire est élevé puisqu’il est de 50 %. Ce pourcentage est appliqué sur les revenus générés. En parallèle, il est possible de le coupler à la loi Censi-Bouvard lors de l’acquisition d’un appartement défiscalisation. Vous multipliez ainsi les dispositifs pour un maximum de rentabilité. Le loueur meublé professionnel peut bénéficier de ce statut uniquement si les recettes dépassent 33 100 euros. Il devient donc obligatoire, ce qui a un impact sur l’imposition qui est liée au régime réel. La réduction fiscale reste la même si vous souhaitez défiscaliser immobilier.

Les solutions à envisager pour une défiscalisation immobilier ancien

Si vous cherchez comment défiscaliser à la suite d’un investissement dans l’ancien, sachez que la loi Pinel peut vous satisfaire, mais ce n’est pas la seule. Depuis le 1er Janvier 2006, le dispositif Borloo est possible. Il a donc pris la place de la loi Besson et vous propose une location de 6 à 9 ans. Après la réalisation des travaux, la défiscalisation achat immobilier ancien est validée si une convention avec l’Agence nationale de l’Habitat est obtenue. Si la réponse est positive, vous jouissez d’un dispositif de défiscalisation immobilière dans l’ancien très intéressant puisque les pourcentages sont relativement élevés :

  • 30 % pour une habitation dite intermédiaire
  • 60 % pour un logement social

Cette solution de défiscalisation achat immobilier ancien a bénéficié d’une amélioration, car autrefois le pourcentage appliqué pour une demeure sociale était de 45 %.